Do Perversions exist? / La perversion existe-t-elle?

Sergio Benvenuto

Abstract


The author questions the very existence of sexual perversions as a consistent “disorder”, as described in the DSMs. He discusses the link between the notion of perversion and the sexual morality of a culture and epoch. The author believes that perversions could exist as a consistent category if we were to develop a psychoanalytic view of them rather than use a purely descriptive and behavioral approach.  The author demonstrates his point by using the seminal Freudian idea of the disavowal (Verleugnung) of reality to explain that perversions have sense today. The author goes on to develop his own approach to perversions, as basically ethical failures in the use of the other’s and Other’s subjectivity; in this sense, perversions are linked to the (not only sexual) morality of each culture and epoch because they consist in an exploitation of the ethical law in order to obtain exclusively a particular enjoyment.

 

L’auteur questionne l’existence même des perversions sexuelles en tant que “troubles” cohérents et substantiels, tels que les DSM les décrivent. Il discute le lien entre la notion psychiatrique de perversion d’une part et la moralité d’une culture et d’une époque de l’autre. L’auteur pense que les perversions peuvent être reçues comme catégorie nosographique dans la mesure où nous serions en état de développer une approche psychanalytique à celles-ci plutôt que de nous limiter à une approche purement descriptive et comportementaliste. L’auteur établit cette thèse en montrant de quelle manière le recours à l’idée freudienne de désaveu (Verleugnung) de la réalité peut expliquer que les perversions ont un sens et une utilité aujourd’hui. De plus, il articule sa propre approche aux perversions, en tant qu’elles seraient essentiellement des échecs éthiques dans l’usage de la subjectivité de l’autre et de l’Autre; cela permet de montrer combien les perversions sont liées à la moralité (non pas seulement sexuelle) de chaque culture et de chaque époque, en tant qu’elles exploitent la loi éthique dans le but exclusif d’obtenir une jouissance tout à fait spéciale.


Full Text:

PDF HTML

Refbacks

  • There are currently no refbacks.